• Accueil
  • Publications

  • L'impatto del settore della refrigerazione sui ...

L'impatto del settore della refrigerazione sui cambiamenti climatici.

L’impact du secteur du froid sur le changement climatique, 35e Note d'Information sur les technologies du froid, Résumé pour les décideurs.

Auteurs : IIF-IIR, COULOMB D., DUPONT J. L.

Type d'article : Article, Note d'information, Synthèse

Résumé

Le secteur du froid, conditionnement d’air, pompes à chaleur et cryogénie compris, représente 7,8 % des émissions globales de gaz à effet de serre (sur la base d’estimations de l’IIF pour l’année 2014). Parmi ces émissions, 37 % sont des émissions directes de CFC, HCFC et HFC et 63 % des émissions indirectes dues à la production et au transport de l’énergie utilisée par les systèmes de froid (émissions de CO2 principalement). L’Amendement de Kigali au protocole de Montréal, adopté en octobre 2016, prévu pour diminuer progressivement la production et la consommation de HFC, devrait permettre d’éviter une hausse des températures moyennes entre 0, 1 °C et 0,3 °C d’ici 2100. Le secteur du froid étant amené à croître fortement dans les décennies à venir, l’IIF propose une série de recommandations pour que cette croissance soit durable, avec un impact limité sur le changement climatique. Ce document est une traduction du Résumé pour les décideurs de la 35e Note d'information sur les technologies du froid.

Détails

  • Titre original : L'impatto del settore della refrigerazione sui cambiamenti climatici.
  • Identifiant de la fiche : 30023919
  • Langues : Italien
  • Sujet : Environnement, Généralités, Alternatives aux HFC
  • Source : Industria & Formazione - n. 417
  • Éditeurs : IIF-IIR
  • Date d'édition : 03/2018

Liens


Voir d'autres articles du même numéro (1)
Voir la source