Projets régionaux

Ces projets sont financés par les principales régions du monde (l'Union européenne, ECOWAS...).

 

SophiA

(Solutions durables hors réseau pour les pharmacies et les hôpitaux en Afrique )

SophiA logo

Financé par : La Commission européenne - Horizon 2020 et le Green Deal européen

Durée : 4 ans (1er octobre 2021 - 30 septembre 2025)

ID de la convention de subvention : 101036836

 

SophiA permettra à un nombre croissant de populations africaines d'accéder à une énergie neutre en carbone pour l'électricité, le chauffage et le refroidissement des aliments et des médicaments, ainsi qu'à une eau potable sûre et propre, augmentant ainsi la qualité de vie de manière durable. SophiA développera et fabriquera localement des conteneurs solaires innovants, modulaires, flexibles, abordables et efficaces pour fournir à la population locale :

  • Approvisionnement en électricité en cas de panne du réseau,
  • Eau potable sûre et propre,
  • Eau chaude, voire vapeur si nécessaire,
  • Refroidissement de l’unité de chirurgie ou de soins intensifs,
  • Refroidissement des médicaments à +5 °C, et éventuellement refroidissement des aliments
  • Stockage du plasma sanguin à basse température (-30 °C),
  • Stockage des médicaments sensibles (par exemple, certains vaccins Covid-19 ou Ebola) à ultra-basse température (-70 °C).

Les systèmes multifonctionnels SophiA utiliseront des panneaux photovoltaïques, des modules solaires thermiques, la purification de l'eau et des frigorigènes naturels à faible potentiel de réchauffement planétaire (PRP) dans un système frigorifique en cascade intégrant un stockage d'énergie thermique très efficace. Le projet concevra, construira, installera et contrôlera des démonstrateurs dans quatre centres de santé ruraux situés dans quatre régions climatiques différentes, au Burkina Faso, au Cameroun, en Ouganda et au Malawi, où l’aide est la plus nécessaire. Il offrira ainsi des solutions durables adaptées au contexte africain et transférables par la suite à l'ensemble de l'Afrique subsaharienne. Le consortium SophiA est composé de 13 partenaires de projet provenant d'Allemagne, de Suisse et de cinq pays africains. 

 

Le rôle de l’IIF en tant que responsable du lot de travail sur la communication et la dissémination est le suivant :

  • Développer et mettre en œuvre la stratégie de communication et de diffusion du projet SophiA.
  • Développer le site internet dédié au projet et le matériel de communication.
  • Organiser et faciliter les ateliers SophiA lors des conférences de l’IIF, des conférences patronnées et d’autres événements.
  • Faciliter la publication d’articles académiques dans la Revue Internationale du Froid (RIF) et d’autres revues à fort impact.
  • Diffuser les actualités du projet SophiA par le biais des supports de communication numériques et des médias sociaux de l'IIF.
  • Promouvoir SophiA lors de salons professionnels, de réunions et de conférences internationales.
  • Produire et diffuser les résultats finaux du projet.

ENOUGH

(La chaîne alimentaire européenne doit réduire ses émissions de GES d'ici 2050)

Financé par : La Commission européenne - Horizon 2020 et le Green Deal européen

Durée : 4 ans (1er octobre 2021 - 30 septembre 2025)

ID de la convention de subvention : 101036588

 

Le projet ENOUGH s'est fixé pour objectif de répondre à toutes les préoccupations environnementales induites par le secteur alimentaire. L'objectif principal d'ENOUGH est de soutenir la stratégie durable de l'UE de la ferme à l’assiette en fournissant des outils et des solutions techniques, financiers et politiques pour réduire les émissions de GES et atteindre la neutralité climatique dans l'industrie alimentaire. Pour y parvenir, le projet s'est fixé les principaux objectifs suivants :

  • La réduction d’au moins 50 % des émissions de GES d’ici 2050 dans l’UE par rapport aux valeurs de 1990, en mettant en œuvre une stratégie de chaîne alimentaire zéro carbone.
  • Fournir aux entreprises européennes du secteur alimentaire des lignes directrices, des outils et des technologies de décarbonisation TRL 5-7 pour atteindre la neutralité climatique.
  • Réduire l'utilisation de l'énergie primaire dans les systèmes alimentaires tout en augmentant l'efficacité énergétique.
  • Améliorer la durabilité des systèmes alimentaires. 
  • Sensibiliser toutes les parties prenantes, y compris les utilisateurs finaux, les décideurs politiques, les industriels et les investisseurs, afin de susciter l’intérêt autour des réalisations du projet.

 

Le projet vise également à faire la démonstration de solutions technologiques prometteuses appliquées à la chaîne d’approvisionnement de quatre catégories d’aliments (viande, poisson, fruits/légumes et lait/produits laitiers) de la production au point de consommation, afin de limiter l’empreinte des émissions, comme le remplacement des chaudières à combustible fossile par des pompes à chaleur au CO2 dans le processus thermique de la viande, du poisson et des produits laitiers. Le projet examinera également les politiques et réglementations de l'UE, communiquera avec les décideurs politiques de l'UE et leur fournira des lignes directrices pour atteindre la neutralité climatique de la chaîne d'approvisionnement alimentaire. Le consortium se compose de 28 partenaires (9 pays de l’UE, Royaume-Uni, Norvège et Turquie) possédant des connaissances approfondies et une expertise avérée dans l'industrie alimentaire, la gestion de la chaîne du froid et les procédés avancés en matière de froid industriel.

 

En tant que responsable de deux lots de travail (base de référence et prévisions des émissions de carbone ; communication, diffusion et exploitation), le rôle de l'IIF est le suivant :

  • Réaliser et prendre en charge les évaluations des émissions de GES pour la chaîne alimentaire en établissant une base de référence pour l’année 1990 afin d'aider à prévoir les émissions de GES à l'horizon 2030 et 2050.
  • Développer et mettre en œuvre la stratégie de communication et de diffusion du projet ENOUGH.
  • Développer le site internet dédié au projet ENOUGH et le matériel de communication.
  • Organiser et faciliter les ateliers ENOUGH lors des conférences de l’IIF, des conférences patronnées et d’autres événements.
  • Faciliter la publication d’articles académiques dans la Revue Internationale du Froid (RIF) et d’autres revues à fort impact.
  • Diffuser les actualités du projet ENOUGH par le biais des supports de communication numériques et des médias sociaux de l’IIF.
  • Promouvoir ENOUGH lors de salons professionnels, de réunions et de conférences internationales.
  • Produire et diffuser les résultats finaux du projet.