• Accueil
  • Actualités

  • Communiqués de presse
  • ENOUGH - un nouveau projet pour déterminer comment l'industrie alimentaire peut devenir neutre en carbone d’ici 2050

ENOUGH - un nouveau projet pour déterminer comment l'industrie alimentaire peut devenir neutre en carbone d’ici 2050

Ce projet développera des technologies, des outils et des méthodes pour s’inscrire dans la stratégie « De la ferme à la fourchette » de l’UE, qui vise à atteindre la neutralité climatique dans l’industrie alimentaire.

 
Communiqué de presse - 21 octobre 2021

 

ENOUGH, le nouveau projet européen de recherche et d’innovation : mise en place d’une chaîne alimentaire européenne afin de réduire les émissions de GES d’ici 2030 et atteindre la neutralité carbone d’ici 2050.

 

Le projet ENOUGH est financé par le programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne, et coordonné par SINTEF Ocean. Les représentants des 28 partenaires du projet ont été conviés à la réunion officielle de lancement du projet, qui s’est tenue en ligne pendant la journée du 18 octobre 2021.

 

Le projet en bref

 

Les systèmes alimentaires sont responsables d’environ 20 à près de 40 % du total des émissions de gaz à effet de serre dans le monde et de nombreux défis doivent être relevés. Au sein de la chaîne alimentaire, environ 60 % des aliments doivent, être réfrigérés à un moment donné, et on estime qu’environ 70 % des émissions provenant de l’alimentation sont liées aux denrées périssables. La réduction de ces émissions constitue un enjeu majeur. La consommation énergétique de la chaîne alimentaire représente la source principale des émissions, cependant, les fuites de fluides frigorigènes à fort PRP constituent elles aussi une source importante d’émissions.

Le projet ENOUGH s’est fixé pour objectif de s’attaquer aux émissions du secteur alimentaire et de les réduire. Il vise principalement à soutenir la stratégie durable de l’UE « De la ferme à la fourchette » en fournissant des outils et des solutions techniques, financiers et politiques pour réduire les émissions de GES d’ici 2050 et atteindre la neutralité carbone dans l'industrie alimentaire.

Pour y parvenir, le projet s'est fixé les principaux objectifs suivants :

  • Réduire les émissions de GES d’au moins 50 % d’ici 2030 par rapport aux niveaux de 1990.

  • Déterminer comment atteindre la neutralité carbone pour les industries alimentaires en réduisant la consommation énergétique et en augmentant l’efficacité énergétique.

  • Améliorer la durabilité intégrée générale des systèmes alimentaires (y compris les aspects sociaux/sanitaires, climatiques/environnementaux et économiques) tout en répondant aux enjeux sociétaux.

  • Sensibiliser les responsables politiques, les entreprises, les investisseurs, les entrepreneurs, les institutions, les parties prenantes et les citoyens aux solutions systémiques innovantes choisies et à leur potentielle adoption à l’échelle européenne.

 

Le plan adopté par ENOUGH vise tout d’abord à fournir des informations et à déterminer une base de référence solide sur la chaîne alimentaire pour 1990 et 2020, afin de prévoir les émissions du secteur alimentaire en 2030 et 2050. Ces prévisions tiennent compte de facteurs clés importants tels que les tendances démographiques mondiales, le changement climatique, le recours à des systèmes à énergie renouvelable, le comportement des consommateurs et le développement technologique. Des feuilles de route seront ensuite définies pour décrire l'ensemble de la chaîne alimentaire, de la récolte à la consommation, afin d'établir de nouvelles pratiques pour chaque maillon de la chaîne alimentaire (transformation, emballage, stockage, transport, etc.) et de réduire les émissions de GES. Ce projet vise également à faire la démonstration de solutions technologiques prometteuses appliquées dans sept secteurs alimentaires (viande, poisson, fruits/légumes, produits laitiers, transport, vente au détail et domestique). Les démonstrateurs montreront aux différents acteurs comment limiter les émissions, en remplaçant par exemple les chaudières à combustible fossile par des pompes à chaleur dans les processus thermiques des secteurs de la viande, du poisson et des produits laitiers. Le projet examinera également les politiques et réglementations de l'UE, communiquera avec les décideurs politiques de l'UE et leur fournira des lignes directrices pour parvenir à une chaîne d'approvisionnement alimentaire neutre en carbone.

 

Le consortium ENOUGH

Le consortium du projet rassemble des experts de neuf pays de l’UE, du Royaume-Uni, de la Norvège et de la Turquie. Il est composé de 28 partenaires possédant des connaissances approfondies et une expertise avérée dans l'industrie alimentaire, la gestion de la chaîne du froid et les processus avancés en matière de froid industriel. Le projet est coordonné par SINTEF Ocean en Norvège. Une collaboration interactive entre tous les partenaires des instituts de recherche et des universités (SO, LSBU, UoB, INRAE, KU Leuven, CNR, TU Graz, NTNU, VMU, SUT, VCBT, UNIVPM, UGOE), de l’industrie (ENEX, ENGIE, Eletica, Campden BRI, VISD, EPTA, Arçelik, Rørosmeieriet, Optiflux, City FM, FrostX, Yeo Valley), des associations (ANIA), des fédérations (EFFoST) et des organisations (IIF) sera maintenue tout au long du projet afin de mettre en œuvre, de démontrer, d'explorer et de communiquer de nouvelles solutions technologiques pour atteindre des émissions de carbone nulles.

 

 

Contacts:

Dr. Kristina N. Widell

Coordinatrice du projet

SINTEF Ocean

Otto Nielsens Veg 10

7052 Trondheim

Tel.: +47 91893026

Email: kristina.widell@sintef.no

Web: www.sintef.no/en/

Dr. Yosr Allouche

WP Communication, dissémination et Cheffe de projets 

Institut International du Froid

177 Boulevard Malesherbes, 75017, Paris, France

Tel.: +33 (0) 142 273 240

Email: y.allouche@iifiir.org

Web: www.iifiir.org

Ce projet a reçu un financement du programme de recherche et d’innovation Horizon 2020 de l’Union européenne, au titre de l’accord de subvention N° 01036588