• Accueil
  • À propos de l'IIF

  • Présentation de l'IIF

Présentation de l'IIF

Mission

 

L'Institut International du Froid (IIF) est une organisation indépendante et intergouvernementale. Elle est la seule à rassembler les compétences scientifiques et techniques dans tous les domaines du froid. Fondé en 1908, l'Institut bénéficie d'un réseau mondial d'experts reconnus. L'IIF s'engage à diffuser les connaissances sur les domaines du froid, afin d'améliorer la qualité de vie de tous, en respectant l'environnement et en tenant compte des impératifs économiques.

 

Histoire

 

Comme le prouvent les tous premiers travaux sur le refroidissement et la conservation par le froid, qui semblent avoir été documentés dans le contexte de l’utilisation des effets de refroidissement de mélanges sel-eau par le médecin syrien Ibn Abi Usaibia au 13e siècle, l’histoire de l'IIF a commencé bien avant son inauguration officielle.

Né d'un objectif mondial commun en 1908, l’IIF est demeuré pendant plus d’un siècle l’unique organisation à accompagner tous les acteurs du froid dans le périple vers le froid de demain.

 

Début du 19e siècle – Le début du 19e siècle a été marqué par une forte augmentation de la demande en glace naturelle pendant l’été, notamment dans les brasseries produisant de la bière blonde.  Afin de répondre à cette demande, les fournisseurs ont cherché des solutions alternatives pour produire de la glace artificielle.
1835 – Si Oliver Evans a été le premier à documenter le cycle, c’est Jacob Perkins, un Américain travaillant en Angleterre, qui a pour la première fois fait breveter une machine fonctionnant sur le système du cycle à compression de vapeur.

Prélèvement de glace © U.S National Archives and Records Administration

 

1855 – Les premières machines à compression qui ont fait leurs preuves à l’échelle industrielle ont été mises au point par James Harrison, un Écossais qui avait émigré en Australie.  Les machines de Harrison ont révolutionné le secteur du froid grâce à leur capacité de produire de la glace ou de refroidir de la saumure (un frigorigène secondaire).

1859 – Un Français, Ferdinand Carré, a inventé la première machine à absorption, qui est devenue, après quelques réglages, l’un des réfrigérateurs les plus vendus.

1885 – La machine à absorption a ensuite été remplacée par un réfrigérateur à compression de vapeur beaucoup plus simple, inventé par l’ingénieur français Charles Tellier, qui est toujours utilisé aujourd’hui.

1877 – La science des basses températures a également fait des progrès.  Le dernier quart du 19e siècle a été témoin de la liquéfaction de chacun des gaz permanents l’un après l’autre.

Machine à fabriquer de la glace de James Harrison - Source: Museums Victoria

 

1908 – La croissance rapide de l'industrie mondiale et la quête scientifique du zéro absolu ont conduit à l’organisation du premier Congrès international du froid qui s’est tenu à Paris, France, à l’Université Paris-Sorbonne du 5 au 10 octobre 1908, qui a accueilli plus de 5000 participants.

1909 – Dans le sillage de ce premier congrès, l’Association Internationale du Froid a vu le jour le 25 janvier 1909, formée par des délégués de 35 pays. 

1920 – Le 21 juin 1920, l’association a connu une réorganisation et a été officiellement nommée Institut International du Froid (IIF), International Institute of Refrigeration (IIR) en anglais. 

1er Congrès International du Froid

 

1954 – 1956 –  En raison de l'évolution de l'environnement politique mondial, les organes statutaires de l'IIF ont été définis par une Convention internationale signée le 1er décembre 1954 et un Protocole d’application signé le 20 novembre 1956.

Aujourd'hui – L’IIF travaille maintenant depuis son siège situé à Paris (France) et est devenu la première organisation mondiale en matière d’expertise dans le froid.  L’Institut a continué à organiser le Congrès international du froid tous les quatre ans depuis son inauguration et a depuis diversifié son portefeuille de conférences couvrant une grande variété de sujets liés au froid.  Travaillant aux côtés des gouvernements, l’IIF continue aujourd’hui à s’engager dans la promotion des connaissances sur le froid pour le développement durable et à proposer des services clés pour diffuser l’information sur des technologies associées auprès de toutes les parties prenantes (entreprises, universités, professionnels...).

Cliquez pour lire la Convention

 

Cliquez pour lire le Protocole d'Application

 

 

 

Personnel

 

Direction

Didier Coulomb

Directeur Général

Ina Colombo-Youla

Directrice Générale Adjointe

Communication et conférences

 

Deonie Lambert - Responsable Communication et Développement

Nathalie de Grissac - Traductrice

Secrétariat

 

Vally Sullimann - Responsable finances, Gestion des membres

Sandrine Blondeau - Assistante de Direction

 
Département d'information scientifique et technique (DIST)

 

Jean-Luc Dupont - Responsable du DIST, Directeur des publications

Pascal De Vernati - Responsable des systèmes d'information

Nolwenn Robert-Jourdren - Documentaliste, Gestion du site web

Aurélie Durand - Documentaliste

Monique Baha - Rédactrice scientifique