Réservé aux membres IIF

L'amélioration de l'efficacité énergétique des conditionneurs d'air pourrait éviter jusqu'à 100 milliards de tonnes de CO2.

Un rapport du Laboratoire national L. Berkeley mentionne que l'amélioration de l'efficacité énergétique des conditionneurs d'air au niveau de celle des unités déjà sur le marché pourrait permettre d'éviter jusqu'à 100 milliards de tonnes de CO2 en émissions cumulées.
<

__truncato_root__>The report “Benefits of Leapfrogging to Super-efficiency and Low Global Warming Potential Refrigerants in Air Conditioning” by the Lawrence Berkeley National Laboratory states that improving the energy efficiency of room air conditioners to the level of efficient units already ...

Réservé aux membres IIF

Pour lire la suite de cet article, vous devez être membre de l'IIF.

Les membres bénéficient de nombreux avantages et services exclusifs.

Pour en savoir plus, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :


Déjà membre ?