• Accueil
  • Actualités

  • Veille sectorielle
  • L’adoption du conditionnement d’air pourrait augmenter la consommation d’électricité des ménages jusqu’à 42 %

Réservé aux membres IIF

L’adoption du conditionnement d’air pourrait augmenter la consommation d’électricité des ménages jusqu’à 42 %

Dans une étude récente menée par EnergyA, un projet de recherche financé par l’UE, les auteurs ont examiné l’impact des conditions climatiques sur les dépenses d’électricité des ménages en Australie, au Canada, en France, au Japon, aux Pays-Bas, en Espagne, en Suède et en Suisse. Les ménages de ces pays réagissent aux conditions météorologiques plus chaudes en s’équipant de systèmes de conditionnement d’air, ce qui entraîne une augmentation des dépenses en électricité.

L’électricité totale utilisée pour le conditionnement d’air dans le monde représentait près de 10 % de l’électricité consommée en 2016...

Réservé aux membres IIF

Pour lire la suite de cet article, vous devez être membre de l'IIF.

Les membres bénéficient de nombreux avantages et services exclusifs.

Pour en savoir plus, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :


Déjà membre ?