Réservé aux membres IIF

Le déversement nocif en Afrique de climatiseurs obsolètes

Selon un rapport récent, 35 % des climatiseurs individuels vendus dans dix pays africains sont des climatiseurs de faible efficacité énergétique. Les climatiseurs contenant du R22 représentent 47 % du marché, tandis que 49 % contiennent du R410A. La mise en place de normes de performance énergétique minimales (NPEM) et l’interdiction des climatiseurs utilisant des frigorigènes à fort PRP pourraient empêcher un tel dumping environnemental.

Le marché africain du conditionnement d’air n’a cessé de croître entre 2005 et 2019. En 2018, la taille du marché des climatiseurs individuels en Afrique a été estimée à environ 2,8 millions d’unités...

Réservé aux membres IIF

Pour lire la suite de cet article, vous devez être membre de l'IIF.

Les membres bénéficient de nombreux avantages et services exclusifs.

Pour en savoir plus, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :


Déjà membre ?