Réservé aux membres IIF

Le LHC passe aux technologies de refroidissement au CO2 transcritique (en anglais)

Une nouvelle génération de refroidissement au CO2 pour une nouvelle génération de détecteurs au silicium du grand collisionneur de hadrons : un système de booster de CO2 / système d'évaporation au CO2 (pompé) sera adopté pour refroidir les détecteurs de particules nouvellement conçus pour les expériences ATLAS et CMS d'ici 2026. 

CERN, the European Organisation for Nuclear Research, runs four main detectors to conduct experiments in the world’s most powerful particles accelerator: the Large Hardon Collider (LHC). The LHC is a 27 km long circular tunnel located at 100 m below the ground between France and Switzerland...

Réservé aux membres IIF

Pour lire la suite de cet article, vous devez être membre de l'IIF.

Les membres bénéficient de nombreux avantages et services exclusifs.

Pour en savoir plus, veuillez cliquer sur le lien ci-dessous :


Déjà membre ?