• Accueil
  • Actualités

  • Veille sectorielle
  • Le projet FresH2 teste une pile à hydrogène pour alimenter le groupe frigorifique d’un semi-remorque

Le projet FresH2 teste une pile à hydrogène pour alimenter le groupe frigorifique d’un semi-remorque

La filiale française de Bosch a développé une pile à hydrogène pour remplacer l’alimentation diesel traditionnellement utilisée pour alimenter le groupe frigorifique des semi-remorques. Le système est actuellement testé sur un groupe frigorifique produit par Carrier Transicold, membre collectif de l’IIF.  

En juillet 2020, le projet FresH2 de Bosch-France a été retenu par le comité d’orientation pour la recherche automobile et mobilité (CORAM) dans le cadre du plan de soutien à l’automobile annoncé par le Président de la République française quelques mois auparavant. Ce plan de soutien faisait suite aux difficultés économiques rencontrées par le secteur automobile à la suite de la pandémie de COVID-19. 

 
La solution FresH2 a été développée sur le site de Rodez, en France. Elle fournit l’énergie électrique nécessaire aux unités de transport frigorifiques qui équipent les semi-remorques du transport routier sous atmosphère contrôlée. Celles-ci sont principalement utilisées pour le transport de denrées périssables et de médicaments. 

 FresH2 est composé d’une pile à combustible alimentée par des réservoirs d’hydrogène à laquelle est ajoutée une électronique de puissance permettant de convertir le courant continu fourni par la pile en courant alternatif nécessaire au groupe frigorifique. 

L’ambition de Bosch France avec cette innovation est, à terme, de produire dans l’usine de Rodez une solution clé en main compétitive qui puisse être intégrée dans tout type de remorques frigorifiques, y compris les remorques existantes. 

 Habituellement dédiée à la fabrication de moteurs diesel, l'usine de Rodez traverse actuellement une crise économique majeure, avec plusieurs centaines de suppressions de postes prévus. FresH2 pourrait, à terme, contribuer à relancer l’activité de l’usine. 
 
Le projet FresH2 est désormais en phase de test. La pile a été installée sur des groupes frigorifiques sans moteur Vector® HE 19 de Carrier Transicold, eux-mêmes montés sur des semi-remorques fabriqués par la société française Lamberet. Le test se déroule en conditions réelles d’utilisation durant le mois de septembre par les équipes du site STEF Chambéry dans le cadre d’une tournée de distribution de produits alimentaires. Ces essais serviront de base pour évaluer l’efficacité du système, ainsi que les leviers d’amélioration pour la future version industrialisée. 

 

Carrier Transicold est membre collectif de l’IIF. 

Sources :

https://www.carrier.com/truck-trailer/fr/fr/news/news-article/fresh2-hydrogen-fuel-cell-refrigerated-transport-project--enters-road-testing-phase.html 

https://www.bosch.fr/actualites-et-stories/2020/projet-fresh2-pile-a-combustible-bosch-rodez/