Document IIF

ECONOMIE D'ENERGIE ET AMELIORATION DE L'ENTRETIEN D'UN REFROIDISSEUR D'EAU-CHAUFFE-EAU A ABSORPTION, A GAZ, PAR UTILISATION D'UN DISPOSITIF DE REGULATION A MICROPROCESSEUR.

ENERGY SAVING AND IMPROVEMENT IN THE MAINTENANCE OF GAS-FIRED ABSORPTION WATER CHILLER/HEATER USING MICROPROCESSOR BASED CONTROLLER.

Résumé

LES AUTEURS RENDENT COMPTE D'UN NOUVEAU SYSTEME DE REGULATION COMMANDANT 2 A 4 APPAREILS. LES PRINCIPALES FONCTIONS SONT : 1. LAREGULATION DU FONCTIONNEMENT PROGRAMME ; 2. LA REGULATION DU NOMBRE D'APPAREILS EN FONCTIONNEMENT ; 3. LA REGULATION DE LA TEMPERATURE DE SORTIE DE L'EAU ; 4. LA REGULATION DU VOLUME D'EAU ; ET 5. LA REGULATION DU TEMPS DE FONCTIONNEMENT DE LA DILUTION. LES FONCTIONS 2, 3 ET 4 CONTRIBUENT LARGEMENT A LA CONSOMMATION D'ENERGIE. PAR LA FONCTION 2, LE RENDEMENT DE LA MACHINE A SOURCE DE CHALEUR A FAIBLE CHARGE EST AMELIORE. LA FONCTION 3 FAIT VARIER LA TEMPERATURE DE SORTIE DE L'EAU SUIVANT LA TEMPERATURE EXTERIEURE ET L'IMPORTANCE DE LA CHARGE. DANS LA FONCTION 4, LE FONCTIONNEMENT DE LA POMPE EST REGULE PAR UN VARIATEUR DE VITESSE. ON A MONTRE QUE LE SYSTEME DE REGULATION REDUISAIT DE 14 % PAR AN LA CONSOMMATION DE GAZ ET DE 40 % LA CONSOMMATION D'ELECTRICITE. LES FRAIS D'INVESTISSEMENT PEUVENT DONC ETRE AMORTIS EN 2,5 ANS ENVIRON.

Documents disponibles

Format PDF

Pages : 540-546

Disponible à partir du 01/12/2022

  • Prix public

    20 €

  • Prix membre*

    Gratuit

* meilleur tarif applicable selon le type d'adhésion (voir le détail des avantages des adhésions individuelles et collectives)

Détails

  • Titre original : ENERGY SAVING AND IMPROVEMENT IN THE MAINTENANCE OF GAS-FIRED ABSORPTION WATER CHILLER/HEATER USING MICROPROCESSOR BASED CONTROLLER.
  • Identifiant de la fiche : 1988-1239
  • Langues : Anglais
  • Source : Development in refrigeration, refrigeration for development. Proceedings of the XVIIth international Congress of Refrigeration.
  • Date d'édition : 24/08/1987
  • Document disponible en consultation à la bibliothèque du siège de l'IIF uniquement.

Liens


Voir d'autres communications du même compte rendu (509)
Voir le compte rendu de la conférence