• Accueil
  • Publications

  • Survival of the cryptobiotic eutardigrade Adory...

Survival of the cryptobiotic eutardigrade Adorybiotus coronifer during cooling to -196 deg C: effect of cooling rate, trehalose level, and short-term acclimation.

Survie du micro-organisme cryptobiotique Adorybiotus coronifer au cours d'un refroidissement à -196 deg C : effet de la vitesse de congélation, du niveau de tréhalose et de l'acclimatation de courte durée.

Auteurs : RAMLOV H., WESTH P.

Type d'article : Article

Résumé

Le microorganisme cryptobiotique Adorybiotus coronifer résiste à un refroidissement à -196 deg C à l'état hydraté ; la viabilité diminue à mesure que les vitesses de refroidissement augmentent. La tréhalose dissaccharide pourrait avoir un effet cryoprotecteur. Un refroidissement à 30 K/min à une température intermédiaire supérieure à la température de cristallisation de la glace, avant une congélation-choc à -196 deg C, est mortel, alors qu'un refroidissement à 30 K/min à une température intermédiaire inférieure à la température de cristallisation de la glace, avant une congélation-choc à -196 deg C, a permis la survie d'environ 55 % des échantillons. Ce cas de survie est similaire au cas des animaux refroidis à -196 deg C, à une vitesse constante de 30 K/min. Les données laissent entendre que la tolérance au froid du microorganisme A. coronifer pourrait être étroitement liée à son aptitude à vivre en anhydrobiose.

Détails

  • Titre original : Survival of the cryptobiotic eutardigrade Adorybiotus coronifer during cooling to -196 deg C: effect of cooling rate, trehalose level, and short-term acclimation.
  • Identifiant de la fiche : 1993-0518
  • Langues : Anglais
  • Source : Cryobiology - vol. 29 - n. 1
  • Date d'édition : 02/1992

Liens


Voir d'autres articles du même numéro (8)
Voir la source