Document IIF

Stabilisation d'un enzyme par lyophilisation : l'influence de la teneur en eau, de la température de conservation et de la transition vitreuse.

Stabilizing an enzyme by freeze-drying: the influence of water content, storage temperature and glass transition.

Résumé

La communication traite de la stabilité à long terme d'un enzyme lyophilisé, avec analyse précise de l'effet de la teneur finale en eau de la matière sèche, ainsi que celui des températures de conservation. On a effectué des essais sur la lactate-déshydrogénase, choisi comme enzyme modèle en raison de la possibilité contrôler facilement son activité. Les effets stabilisateurs de l'amidon hydroxyéthyle et de la polyvinylpyrrolidone ont été examiné à différentes températures de conservation (25, 50 et 80 deg C) et à différentes teneurs en eau (10-15 % et 0-5 % d'eau en poids). La stabilité de la lactate-déshydrogénase lyophilisée a été mesurée par la variation de son activité dans le temps. Les résultats sont présentés.

Documents disponibles

Format PDF

Pages : 88-94

Disponible à partir du 01/12/2022

  • Prix public

    20 €

  • Prix membre*

    Gratuit

* meilleur tarif applicable selon le type d'adhésion (voir le détail des avantages des adhésions individuelles et collectives)

Détails

  • Titre original : Stabilizing an enzyme by freeze-drying: the influence of water content, storage temperature and glass transition.
  • Identifiant de la fiche : 1996-1225
  • Langues : Anglais
  • Source : For a Better Quality of Life. 19th International Congress of Refrigeration.
  • Date d'édition : 20/08/1995
  • Document disponible en consultation à la bibliothèque du siège de l'IIF uniquement.

Liens


Voir d'autres communications du même compte rendu (488)
Voir le compte rendu de la conférence